Édito

La rédaction

Citer cet article

Référence électronique

La rédaction, « Édito  », Lectures anthropologiques [En ligne], 9 | 2022, mis en ligne le 30 juillet 2022, consulté le 27 novembre 2022. URL : https://www.lecturesanthropologiques.fr/1023

Qu’est-ce que l’anthropologie apporte à la compréhension des épidémies, des mondes sociaux dans lesquelles elles se développent, ou des relations entre humains et non-humains qu’elles révèlent et transforment ? Après plus de deux années rythmées en grande partie par les vagues de la Covid 19, et alors que les spectres de nouvelles zoonoses se dessinent, ce dossier de Lectures anthropologiques entre en résonance évidente avec l’actualité. En discutant une série d’ouvrages récents réunis par Michèle Cros et Frédéric Keck, les articles de ce nouveau numéro offrent une plongée compréhensive en même temps qu’une prise de hauteur réflexive sur cet objet d’actualité.

Dans leur introduction, Michèle Cros et Frédéric Keck reviennent sur l’histoire et les tournants opérés par l’anthropologie des épidémies, et décrivent comment ce champ s’est orienté sur la mise en évidence des inégalités et souffrances sociales en jeu autour des questions de santé, tout en les resituant dans des configurations régionales, nationales, ou globales.

Les comptes rendus discutent pour leur part de diverses manières de la façon dont les phénomènes sociaux relatifs aux épidémies requièrent d’être pensés pour/dans leur singularité contextuelle combinée aux enjeux de santé globale auxquels ils sont liés. Partant de l’ouvrage de Lyle Fearnley sur le cas chinois, Rongtai Chen propose une lecture latourienne des enjeux politiques multiscalaires relatifs à la gestion des zoonoses dans les contextes agricoles, poursuivant l’approche écologique des collectifs d’humains et d’animaux évoluant sous la menace des maladies épizootiques. Ève Bureau-Point met en regard le livre coordonné par Christophe Broqua avec d’autres travaux pour discuter des mobilisations contre le Sida dans les pays du Sud, et mettre en exergue la façon dont elles se corrèlent à des dynamiques en place à l’échelle globale, et notamment dans les Nords. Frédéric le Marcis se penche sur la construction par les institutions de santé globale de cet ensemble de techniques de surveillance et d’anticipation appelé preparedness, et insiste sur l’apport des sciences sociales pour inclure différentes voix et communautés humaines dans la gestion des risques.

Ce faisant, ce sont aussi les singularités et contours mouvants du savoir anthropologique sur les épidémies qui transparaissent à la lecture de ces comptes rendus. Les articles de Michèle Cros et de Sophie-Hélène Trigeaud abordent tous deux les retours d’anthropologues sur le moment de sidération induit par les premiers mois de l’épidémie de Covid 19 en 2020, en discutant d’une part de la « symphonie réflexive » permise par l’écriture à plusieurs voix (Trigeaud), en questionnant d’autre part la possibilité d’une analyse réflexive sur cet objet, dans un contexte de déconnexion vis-à-vis des sites et terrains qui constituent encore souvent la matière première de l’anthropologie (Cros). De son côté, Alice Desclaux insiste sur la nécessité pour les anthropologues d’établir une analyse critique de l’approche opérationnelle en place dans les institutions de santé globale, afin de saisir les multiples déterminants agissant sur les rumeurs et les rapports à la vaccination des populations. C’est de cette approche critique dont traite également Benjamin Frerot, en revenant sur l’expérience du sociologue Abdoulaye Somparé, consultant de l’OMS, face à l’épidémie d’Ebola en Guinée ; Frerot souligne l’intérêt des sciences sociales pour saisir les enjeux de la résistance aux mesures de santé, et les propositions locales émergeant dans ces situations de crise sanitaire. Enfin, Emmanuelle Roth dialogue avec l’ouvrage de Chrystos Lyntéris sur les imaginaires de l’apocalypse que les pandémies suscitent ou transforment ; elle invite à décentrer – dans le temps et l’espace - et pluraliser notre lecture des récits d’extinction afin de déstabiliser l’ethnocentrisme et l’anthropocentrisme des imaginaires dominants sur les pandémies.

Finalement, les feuillets d’actualité rapportent des événements récents en lien avec le dossier, en traitant de l’exposition tenue au MUCEM sur l’épidémie de sida, et de celle en cours au Musée du Quai Branly à propos des « Micro-mondes ».

En marge, un article varia de Judith Hayem discute de la parution récente du premier manuel sur le champ de l’anthropologie du travail, qu’elle salue. Les travaux concernant l’objet travail y sont présentés comme relevant de deux postures qui gagneraient à entreprendre une véritable discussion épistémologique.

Pour terminer, notons que la préparation de ce numéro et sa parution revêtent une teneur particulière pour notre comité de rédaction et plusieurs auteur.e.s, car il met à l’honneur une thématique chère à notre collègue Sandrine Musso, dont le décès précoce en août 2021 a endeuillé la communauté anthropologique. En tant que membre du comité de rédaction, Sandrine avait amplement contribué à amorcer ce projet de dossier, et son influence traverse plusieurs articles. Nous espérons que la lecture de ce numéro concourra à célébrer son travail, et incitera nos lecteurs et lectrices à (re)lire ses œuvres ainsi que les publications parues récemment en son honneur1.

Dans quelques mois, Lectures anthropologiques célébrera son dixième numéro, avec la parution d’un dossier consacré à l’anthropologie du post- et du dé-colonial, coordonné par Emir Mahieddin. D’ici là, le comité de rédaction vous souhaite des lectures inspirantes et une bonne rentrée.

1 Voir le numéro 24 bis (hors-série) de la revue Antropologie et santé : « Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et

1 Voir le numéro 24 bis (hors-série) de la revue Antropologie et santé : « Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et impliquée », paru en 2022, disponible en ligne à l’adresse suivante : https://journals.openedition.org/anthropologiesante/10823

La rédaction

Articles du même auteur